Tesselations – Partie 1

Qu’est ce qu’une tesselation carrée et hexagonale ? Quel matériau choisir ? Quelles sont les petites astuces ?

I – GENERALITES

I-1-DEFINITIONS

Une tesselation ( en latin tessela) signifie petit carré. Sur ce carrelage par exemple, on peut voir un pattern qui se répète. Certains travaux d’Escher, les décorations de l’Alhambra en Espagne sont des tesselations très connues.

Origamistiquement parlant, une tesselation en origami est composé d’une seule feuille de papier non coupée sur laquelle on peut voir des formes qui se répètent, appelées molécules.

I-2-Classifications des tesselations
Grilles carrées

Galerie de Mélisande* : https://www.flickr.com/photos/melisande-origami/page111

Galerie d’Alessandra Lamio : https://www.flickr.com/photos/alelamio

Grilles hexagonales

Galerie de Lydia Diard : https://www.flickr.com/photos/lydiard/with/11547872423/

Galerie d’Alessandro Beber : https://www.flickr.com/photos/ale_beber_origami

Les tesselations peuvent également texturer un modèle :

Tesselation “écailles”

Tesselation “hexagon Spread”

Tesselation “Miura Ori sharp angle”

II – QUELQUES MATERIAUX

II-1-EN PAPIER ÉPAIS

Le papier éléphant convient très bien pour les tesselations. Très épais, il résiste au déchirement. Vous pouvez essayer des papiers qui supportent bien les inversions de plis, comme le papier Lokta.

II-2-EN PAPIER FIN POUR JOUER SUR LE RÉTRO-ECLAIRAGE

Le papier glassine est un papier très fin et translucide. Bien que difficile à utiliser, se craquant très facilement, le résultat en vaut la peine. Voici quelques exemples de tesselations rétro-éclairées.

II-3-EN TISSU

Cette technique a été popularisée par Chris K. Palmer consiste à créer des patterns à partir d’une seule pièce de tissu non coupé. La flexibilité des tissus permettent de donner du volume à des formes plates, et on peut jouer sur la transparence pour ajouter un effet d’ombres.

L’industrie de la mode utilise des tesselations pour créer des vêtements innovants

II-4-AUTRES MATERIAUX

III – COMMENT PLIER UNE TESSELATION

Entraîner vous à ne plier qu’une seule molécule avant d’attaquer la tesselation complète. Du papier tant 15*15 peut convenir. Choisir un papier résistant au début qui garde bien les plis en mémoire, comme du papier éléphant ou Mûrier.

A) Lire le Crease Pattern

Il y a beaucoup d’informations sur le Crease Pattern : identifiez la taille de la grille (qui vous donnera des informations sur la taille du papier), la nature des molécules, le nombre de molécules.

B) Faire la grille.

Peu de gens aiment plier les grilles. Pourtant, la grille permet d’apporter des points de références pour les préplis, et joue un rôle de la structure des molécules.

Il est préférable de marquer les plis à la fois en vallée et en montagne (plis neutres) pour faciliter grandement l’étape de collapsing. Cela permet de mieux voir les plis par la suite.

Ne marquez surtout pas les 32ème d’un côté puis de l’autre, il faut plier les moitiés de chaque côté, puis les quarts de chaque côté, … En effet, les plis déforment et rétrécissent la feuille. Tout plier du même côté conduit à rétrécir le côté en question, ce qui faussera les plis de l’autre côté. De plus, cette méthode conduit à l’apparition de cassures.

Soyez patients. Cela prend du temps : il faut autant de temps pour plier une grille en 32 que pour ajouter les 64eme à cette grille !

1. Grille carrée

Méthode pour le pre-creasing de grilles carrées, d’après Eric Gjerde

2.Grille de triangles ou d’hexagones
d’après Ian Garibaldi
C) Le prépliage, une histoire de bataille navale

Cette étape consiste à marquer tous (ou en grande partie) les plis qui seront utiles au collapsing. Cette étape est parfois très longue, ou parfois absente. Pour une tesselation carrée, il faut prendre son temps, et presque plier carré par carré pour ne pas faire de faux plis. Comme à la bataille navale, si vous pliez le mauvais carré, cela décale TOUT … Si il est toujours possible de se rattraper, les faux plis vous demanderons deux fois plus de concentrations pour en faire abstraction.

Souvent, il existe des méthodes plus efficaces que de préplier molécule par molécule. Ce que j’entends par là, c’est que l’on peut plier tous les plis sur la même diagonale ou ligne, pour minimiser le nombre de rotations ou de mouvements de votre feuille de papier.

Il est préférable de ne plier que des plis montagnes lorsqu’il s’agit de petits plis (pour des plis vallées, on retourne la feuille). Cette méthode permet de relier deux points de manière beaucoup plus précise.

Enfin, n’hésitez pas à vous armez de deux crayons de couleurs différentes pour vous aider à vous repérer. Vous pouvez tout simplement faire une croix au crayon au centre de chaque molécule avant de commencer le precreasing.

D) Le collapsing.

C’est l’étape qui permet de passer de la grille à une structure tridimensionnelle. Cette étape peut s’avérer difficile, étant donné que le papier peut se retrouver simultanément à plat et en tension.

Si vous n’arrivez pas d’un côté, essayez de travailler l’autre côté, qui est parfois plus facile.

Voir la rubrique plus spécifique : les techniques récurrentes.

1. Les outils du tesselateur

Utilisez des pinces à linge pour vous aider à maintenir certaines structures pendant le collapsing. Utilisez aussi des plioirs pour marquer mieux les plis. Les pointes d’un stylo. Le coton peut s’insérer dans les poches de certaines tesselations pour leur aider à maintenir le volume.

2. DES TECHNIQUES RéCURRENTES pour le collapsing
  • le twist
  • le pli enfoncé ouvert
  • l’oreille de lapin

6 thoughts on “Tesselations – Partie 1

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.